L’habitude d’activer la tablette ou le smartphone est parfois presque réflexe. Quand on est nous-mêmes très connectés, on manque parfois d’idées pour proposer autre chose à nos enfants. Certains s’en plaignent, et ils ont raison !

Fortes de ce constat, et convaincues qu’une surexposition aux écrans est néfastes pour les plus jeunes, les orthophonistes Carole Vanhoutte, Florence Lerouge et Elsa Job-Pigeard ont créé l’association Joue, pense, parle.

Elles se fixent pour objectif de sensibiliser professionnels de l’enfance et parents à l’importance du jeu libre. Parmi leurs actions, soulignons la publication de ce petit coffret, comportant des fiches descriptives de 30 jeux à proposer aux enfants de 0 à 6 ans. Certains peuvent sembler extrêmement basiques : jouer à la marchande, jouer à être quelqu’un d’autre, faire une cabane, ainsi font, font, font… Si simples qu’on ne leur accorde peut-être pas suffisamment d’importance. Car ces “enfantillages” sont extrêmement constructifs pour les tout-petits. La petite bête “qui monte, qui monte”, permet par exemple au bébé de construire sa pensée, d’anticiper, de découvrir son corps… Ces apports sont expliqués par les trois autrices au dos des cartes explicatives. Un livret d’accompagnement revient également sur le rôle du jeu dans le développement de l’enfant. Pour poursuivre votre réflexion sur la place des écrans dans la famille et sur votre position éducative à leur encontre, reportez-vous à notre dossier : “Ecrans : un défi passionnant.”

ecrans coffret joue pense parleMa pause sans écran. 30 jeux à partager pour éloigner ses enfants des écrans, Carole Vanhoutte, Florence Lerouge et Elsa Job-Pigeard, Mango, 13,50 €

Notre site ne reprend qu’une infime partie de nos articles.
Pour n’en manquer aucun, un seul réflexe : l’abonnement (24€/an, même pas cher !)