La journée internationale de sensibilisation au deuil périnatal, célébrée le 15 octobre, a vu le jour en France en 2013. Un groupe de parents endeuillés d’un enfant, mort pendant la grossesse ou autour de la naissance, a marché en silence dans Paris pour honorer leur tout-petit, sortir de l’isolement et sensibiliser l’entourage à un sujet peu parlé. Quelques mois auparavant, en mai, le collectif “Une fleur, une vie” avait organisé sa première journée d’accompagnement du deuil périnatal, un évènement public et artistique. Si bien que 2013 aura marqué la sortie au grand jour d’une expérience insensée : la mort périnatale. La mort qui vient faucher une vie avant même qu’elle prenne son premier souffle, ou juste après.

En cette année 2020, forcément particulière, de nombreux évènements sont proposés partout en France pour aider les parents endeuillés, en présentiel et en ligne.

A noter :

Et tout au long de l’année, les parents endeuillés et leurs proches peuvent contacter les associations spécialisées dans l’écoute et le deuil périnatal, et notamment : L’Enfant sans nom – Parents endeuillés (site en reconstruction), Naître et Vivre, SPAMA

A lire, à voir :