Parfois, on est rattrapé par l’actualité. Le terrible fait divers de ce week-end est venu nous le rappeler : une fratrie entière s’est noyée dans un lac à proximité de Châlons-sur-Saône. Chaque été, des drames similaires émaillent les titres de la presse quotidienne régionale. La noyade est la première cause de mortalité chez les moins de 15 ans, provoquant 500 décès chaque année. Dans notre dernier numéro (n°189), un maître-nageur s’indigne : “En France, on apprend très bien aux enfants à nager, mais on ne les sensibilise pas à la noyade”. C’est vrai, savoir nager ne met pas complètement à l’abri. Apprendre des attitudes, des techniques et des gestes particuliers serait bien plus efficace. Dans notre article “Dans l’eau, des enfants acteurs de leur propre sécurité”, nous relayons trois approches différentes. Dont celle, surprenante, des Pays-Bas, où l’eau recouvre plus de 18% du territoire. Là-bas, les pouvoirs publics ont mené une vraie politique de sensibilisation : les enfants apprennent par exemple comment ressortir d’un canal si on y tombe tout habillé. A lire pour se remettre en tête des conseils essentiels.