Page intérieure de l'album En fait je n'aime plus les livres “C’est génial, tu vas bientôt savoir lire !” Qui n’a pas dit cela à un enfant qui entamait son CP ? C’est vrai, il va apprendre à lire… mais ça ne va pas être instantané ! Certains enfants reviennent tout déçus le soir de la rentrée : “J’ai pas appris à liiire”. D’autres, impatients, se jettent sur le premier album venu et se rendent compte que, non, ça n’y est pas encore, ils n’y arrivent pas tout seuls. L’illustratrice anglaise Daisy Hirst consacre avec finesse un album à la frustration qui  peut saisir les apprentis lecteurs. Natalie, son personnage, adore qu’on lui lise des histoires. Alors elle est ravie d’aller à l’école pour apprendre à le faire toute seule. Mais déjà, les lettres dansent et s’emmêlent, et EN PLUS, l’histoire est… sans aucun intérêt ! “Mais ce n’est pas une histoire ?”, s’étonne Natalie, déçue. Et c’est tellement frustrant qu’elle finit par crier “En fait, je n’aime plus les livres !” Mais avec l’aide de son petit frère, elle va se rendre compte que des histoires, elle est capable d’en inventer. Et même de les lire.

Un chouette album pour mettre des mots sur ce que peuvent vivre les apprentis lecteurs.

Daisy Hirst, En fait, je n’aime plus les livres, Albin Michel Jeunesse, 15€