Chaque année, pour le grand pique-nique de Pâques, Isabelle rassemble chez elle ses enfants et ses petits-enfants. Pour sa fille Nina, c’est toujours l’occasion de replonger dans ses souvenirs d’enfance : comme elle le faisait petite, elle va, à son tour, décorer des œufs de poule avec son fils de 6 ans et sa fille de 3 ans. Il faut s’y prendre la veille et la joie des préparatifs participe déjà de la fête. Cela commence par un tour au marché, où l’on va acheter tous les ingrédients. Nina a même pris le temps de préparer pour chaque enfant une liste illustrée avec des images découpées dans des prospectus (oeufs, oignons, persil, fleurs…). Son fils, élève de CP, a écrit les mots tout seul sur la sienne ! D’étal en étal, les achats sont vite faits et chacun porte fièrement son petit panier. À présent, tout est rassemblé sur la table de la cuisine, on peut enfin commencer. Mais comment peut-on donc « peindre » des motifs sur des œufs avec tout cela ?

A quoi ça sert ?

  • à perpétuer une tradition, à l’anticiper en la préparant de manière ludique
  • à observer et appliquer une technique de fabrication artisanale
  • à observer les couleurs produites par les différents produits
  • à embellir un élément simple et familier

Que faut-il ?

Ustensiles :

Casseroles, bas nylon, ciseaux, pinces de cuisine, bocaux, coton hydrophile

Ingrédients :
  • 12 œufs (les plus clairs possibles)
  • Pour les colorants : 5 gros oignons jaunes, une grosse betterave, un petit chou rouge
  • Pour la décoration : fleurs, persil plat, feuilles dentelées…
  • un peu d’huile

Comment s’y prendre ?

Préparer les bains de teinture en faisant bouillir dans différentes casseroles :

  • Pour l’ocre jaune : les pelures de 5 oignons jaunes.
  • Pour le rose : une betterave rouge crue coupée grossièrement
  • Pour le bleu : un chou rouge cru haché grossièrement

Décorer les œufs en appliquant dessus, à la salive, les fleurs, les feuilles de persil plat, etc. Les glisser chacun dans un bas nylon, nouer.

Teindre les œufs en les déposant dans la teinture tout en gardant pelures, betterave et chou.

Laisser bouillir 20 minutes.

Ue fois les décoctions refroidies, les verser avec les œufs dans les bocaux transparents

(on voit les couleurs) et laisser au réfrigérateur une nuit. Patience !

Découper les bas nylon, retirer fleurs et feuilles des oeufs : magie ! Des motifs apparaissent !

Poser les œufs sur du papier absorbant.

Une fois qu’ils sont secs, vous pouvez les « vernir » en passant délicatement de l’huile dessus avec le coton. Cachés dans le jardin ou présentés dans une corbeille, ils pourront se déguster au cours du pique-nique : il n’y a pas plus alimentaires comme colorants !